30 minutes d’activité physique quotidienne (APQ) à l’école primaire

#enfants

#Scolaire

Période :
Mars – octobre 2023

Coordination :
Paris 2024, Onaps

Etat du projet :
Terminé

Partenaires :
Paris 2024, ministère de des Sports et des Jeux olympiques et paralympique, ministère de l’Education Nationale, académie de Créteil

Présentation du projet

Contexte

Parmi les nombreux déterminants qui influencent la santé des populations, l’activité physique et la sédentarité apparaissent aujourd’hui comme deux enjeux de santé publique majeurs et distincts. Si des recommandations, qui de prime abord ne semblent pas inatteignables, ont été formulées pour inciter les populations à bouger et limiter leurs comportements sédentaires, il n’en reste pas moins que ces dernières sont encore loin d’être atteintes, notamment chez les jeunes. Dans ce contexte, de nombreuses initiatives et dispositifs se sont développés pour favoriser la pratique d’AP des enfants et lutter contre leurs comportements sédentaires. C’est notamment le cas avec le dispositif des 30 minutes d’activité physique quotidienne (APQ) à l’école primaire. Dans le cadre d’une démarche évaluative conjointe, le ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse, le Rectorat de l’académie de Créteil et Paris 2024 ont souhaité engager une phase évaluative de ce dispositif. L’observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (Onaps) a été sollicité pour engager ce projet.

Objectifs

Objectifs généraux :

  • Evaluer les impacts du dispositif sur les participants (élèves et communauté éducative)
  • Tirer des enseignements sur les conditions de réussite de sa mise en œuvre et émettre des recommandations.

Objectifs spécifiques phase quantitative :

  • Dresser un état des lieux de la mise en place des 30 minutes d’APQ sur le territoire de l’académie de Créteil (formes prises, temps utilisés, lieux plébiscités).
  • Obtenir des données chiffrées quant à cette mise en place.
  • Mesurer les effets perçus du dispositif.

Objectifs spécifiques phase qualitative :

  • Mesurer l’intégration des « 30 minutes d’APQ » dans l’activité des professionnels.
  • Identifier et décrire les différentes formes prises par le dispositif sur le territoire ciblé.
  • Identifier les forces et faiblesses du dispositif et son déploiement sur le territoire ciblé.
  • Apprécier les effets perçus par les professionnels de ce dispositif sur les enfants et l’environnement scolaire.

Les recommandations